Archive pour la catégorie 'Non classé'

MESSE 14 FEVRIER 2016 : RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

Chers fidèles,

Monseigneur Samuel Junior POUHE vous accueillera dimanche 14 février 2016,  pour célébrer la messe,   selon le rite de saint Pie V.

Lieu de célébration :

105,  rue Abbé Groult

75015 PARIS

Heure: 12H35

Ci-joint la feuille de messe.

Venez nombreux

Bien à vous.

 

MESSE 14 FEVRIER

 

 

 

 

 


 

Publié dans:Non classé |on 13 février, 2016 |Pas de commentaires »

MESSE : DIMANCHE 18 OCTOBRE 2015

Bonjour,

DIMANCHE 18 OCTOBRE 2015, 21 E DIMANCHE après la Pentecôte
- A 10H30
MESSE PONTIFICALE
Célébrée en Latin selon le Rite de Saint Pie
Par  Mgr Samuel Junior POUHE
POUR LA PROTECTION :
DES AGENTS DE POLICE,
LA GENDARMERIE ET
LES FORCES ARMÉES

27, rue François Bonvin
75015 Paris

VENEZ ET PRIONS ENSEMBLE POUR LA PROTECTION DE NOS FORCES DE MAINTIEN DE L’ORDRE

Merci de faire suivre le message
FEUILLE DIMANCHE 18 OCTOBRE

Publié dans:Non classé |on 14 octobre, 2015 |Pas de commentaires »

Sainte Rita : l’après 15 mars

Un tournant dans la vie de la petite église irvingienne

UN TOURNANT DANS LHISTOIRE DE SAINTE RITA
Album : UN TOURNANT DANS L'HISTOIRE DE SAINTE RITA
- 22 mars : 1e messe célébrée par Mgr Samuel Pouhé, l'abbé Félix Celini (diacre) et Serge Bikouta (sous-diacre)
12 images
Voir l'album
Publié dans:Non classé |on 5 avril, 2015 |Pas de commentaires »

Tour du monde des célébrations de la semaine sainte

Le Point.fr – 03/04/2015

Dans la tradition chrétienne, Pâques commémore la résurrection de Jésus, le troisième jour suivant sa crucifixion. Un événement incontournable pour les croyants et qui débute par le dimanche des Rameaux (le 29 mars, cette année) et culmine le dimanche de Pâques (5 avril). Un peu partout dans le monde, on se prête au rituel annuel consistant à rejouer les dernières heures de Jésus, dans le cadre des traditionnelles cérémonies du Vendredi saint. Chaque jour de cette semaine, surtout les trois derniers, a une coloration particulière.

Cette année pour la célèbre messe « Urbi et orbi » (à la ville et au monde), le pape François a haussé le ton contre « le silence complice » et « l’indifférence » devant la « furie djihadiste » qui frappe les chrétiens, et vient encore de se déchaîner au Kenya.

Le dimanche des Rameaux ouvre la semaine sainte et célèbre la dernière entrée de Jésus à Jérusalem. Venu sur le dos d’un âne, entouré de ses disciples, il fut acclamé par la foule qui avait appris sa venue. La Cène, que l’on célèbre lors du Jeudi saint, fut le dernier repas de Jésus et de ses disciples. C’est là que Jésus a lavé les pieds de ses disciples. Le jour suivant, le Vendredi saint, marque l’arrestation et le jugement de Jésus puis sa mort sur la croix. Le vendredi après-midi, un chemin de croix est célébré pour rappeler la montée du Christ jusqu’à son lieu de supplice. Le samedi a lieu la veillée pascale. Elle prélude à la fête de Pâques et débute le temps pascal où le jeûne du carême et de la semaine sainte est rompu. Durant cette veillée nocturne, on célèbre la résurrection du Christ, la nuit du samedi au dimanche. Le dimanche de Pâques célèbre la résurrection du Christ. C’est le passage de Jésus de la mort à la vie.

Aux Philippines, au Salvador, au Guatemala, en Espagne, en Italie…, des milliers de spectateurs suivent ces processions spectaculaires. Cérémonies religieuses et défilés se succèdent dans plusieurs hauts lieux catholiques. Petit tour du monde des processions et des cérémonies à travers le monde.

Publié dans:Non classé |on 5 avril, 2015 |Pas de commentaires »

PATRIMOINE : LE GLAS A SONNE

Nombreux sont les sites consacrés à  la défense de notre patrimoine. En voici une liste non exhaustive (par ordre alphabétique) :

  • La Fondation VMF

Créée en 2009, sous l’égide de la Fondation du Patrimoine, cette fonfation a pour mission la défense du patrimoine bâti et paysager en France et à l’étranger. Son travail est dans la continuité de l’action menée depuis plus de 50 ans par l’association Vieilles Maisons Françaises. Ce site recense 100 monuments en danger dans le monde.

http://www.fondationvmf.org/

  • L’Observatoire du Patrimoine Religieux (OPR)

Impliqué depuis 2006,  les 700 membres (à l’échelle nationale), de l’OPR ont pour mission :

  • la défense du patrimoine religieux
  • d’établir l’inventaire du  patrimoine cultuel
  • la sensibilisation du public (notamment les plus jeunes)
  • la préservation du patrimoine religieux.

http://www.patrimoine-religieux.fr/

  • Patrimoine en blog

Créé en octobre 2006,  Patrimoine-en-blog est animé par Benoît de Sagazan, journaliste  au sein du Groupe Bayard  et rédacteur en chef du Monde de la Bible, revue d’histoire, d’art et d’archéologie.. Passionné par le patrimoine et l’histoire,  Benoît de Sagazan  est également administrateur de l’association des journalistes du patrimoine et de la fédération Patrimoine Environnement. En 2006, le prix du journaliste lui est décerné par la Demeure Historique.

http://patrimoine.blog.pelerin.info/2009/10/21/liste-des-chateaux-et-demeures-historiques-en-peril/

  • Urgences patrimoine

Fondée en avril 2014, le but de cette association est la  défense du patrimoine.

http://urgencespatrimoine.blogspot.fr/

 

Publié dans:Non classé |on 4 avril, 2015 |Pas de commentaires »

FREDERIC LEFEBVRE AU CHEVET DE SAINTE RITA

Par Delphine de Mallevoüe le 31/03/2015

L’ancien ministre, député (UMP) des Français à l’étranger, s’enflamme pour l’église très fréquentée du XVème arrondissement de Paris qui est promise à la démolition.
Alors que la petite paroisse du 15ème arrondissement, sous le coup d’une procédure d’expulsion et en conflit ouvert avec son curé, est sens dessus dessous, le député (UMP) des Français d’Amérique du Nord Frédéric Lefebvre, ancien ministre du gouvernement Fillon, s’enflamme pour Sainte-Rita.
Venu sur les lieux il y a deux semaines avec le maire (UMP) du 15ème arrondissement, Philippe Goujon, en soutien aux paroissiens qui se battent contre la démolition de leur église pour en faire des logements sociaux et des parkings, le député prend aujourd’hui la tête de la lutte, qu’il entend porter jusque devant l’Assemblée nationale. «La démolition d’une église est l’arrachage d’une partie de nos racines, la destruction d’un morceau de notre histoire. A ce titre, croyants ou non, il est de notre devoir de nous y opposer. Surtout lorsque le bâtiment ne menace pas de tomber en ruines et que les fidèles sont nombreux aux offices…», a-t-il adressé aux paroissiens lors de la messe des Rameaux, dimanche dernier, par la voix de l’association de sauvegarde de l’église Les Arches de Sainte-Rita.

11.482 signatures en quelques semaines

«Je veux vous dire, en cette semaine sainte, que je suis à vos côtés comme je l’étais depuis les États-Unis lors de votre dernier office dans l’église, a-t-il ajouté. A mon retour du Canada, avant le lundi de Pâques, je recevrai à l’Assemblée, s’ils le souhaitent, les responsables de l’association pour examiner avec eux les pistes qui sont sur la table ou celles que nous devons identifier pour sortir de cette impasse. En attendant, ne cédez rien. Notre combat est juste. Il dépasse les intérêts particuliers».
Le député, qui préside le Think Tank «Nouveaux horizons», a lancé il y a un mois une pétition «SOS pour nos églises» qui a recueilli 11.482 signatures en quelques semaines. «Nous préparons une proposition de résolution que j’entends déposer à l’Assemblée Nationale, indique-t-il. Avec l’objectif de compléter le dispositif existant permettant à un maire de trouver les financements nécessaires et de ne pas baisser les bras».

Âpre conflit entre les paroissiens et l’archevêque

Très populaire même si elle propose le rite catholique gallican, Sainte-Rita, est une paroisse très vivante où l’on célèbre de nombreux baptêmes, mariages et obsèques et où la messe dominicale attire les foules. Des personnes du quartier mais aussi du monde entier, qui ont une grande dévotion pour la patronne des causes désespérées ou une grande affection pour les animaux qui y sont les bienvenus. En novembre, la bénédiction annuelle des chiens, chats, tortues et même zèbres et chameaux accueille 800 personnes.
Depuis deux ans, l’église est promise aux mâchoires des pelleteuses, après que le propriétaire – une association cultuelle apostolique universelle domiciliée en Belgique – eût conclu une promesse de vente de 3,3 millions d’euros avec un promoteur de Loire-Atlantique. Aux longs recours administratifs et judiciaires entrepris par l’association de sauvegarde de Sainte-Rita s’ajoute depuis peu un âpre conflit entre les paroissiens et le locataire des lieux depuis 1989, Monseigneur Dominique Philippe, archevêque catholique gallican de Paris. Après s’être battus côte à côte, le prêtre a finalement jeté l’éponge et accepté de signer le protocole transactionnel des propriétaires et promoteur, offrant 150.000 euros pour déguerpir.

Des «prières dans la rue»

Une «trahison», s’étranglent les paroissiens qui ont eu la stupeur, il y a dix jours, de découvrir leur église vidée de tous ses biens mobiliers et ornements liturgiques par Mgr Philippe en personne. De quoi aiguillonner plus encore la détermination des fidèles pour mener le combat et tenter de trouver des solutions pour le rachat de l’église ou des «alternatives alliant préservation du patrimoine et construction de logements», indique Nicolas Stoquer, vice-président des Arches de Sainte-Rita. L’obtention du label du Patrimoine du XXème est par ailleurs en cours d’étude au ministère de la Culture. L’association de sauvegarde mobilise aussi les soutiens du monde entier, avec le regard bienveillant de la fondation du milliardaire Bill Gates, une pétition qui, lundi, recensait 16.216 signatures de plusieurs pays et «un appel lancé à tous les sénateurs et députés belges», souligne Saliha Azzouz, trésorière des Arches de Sainte-Rita.
L’observatoire du patrimoine religieux (OPR) fustige pour sa part le silence des responsables politiques, notamment le maire de Paris, Anne Hidalgo. Et déplore que Sainte-Rita soit «une victime supplémentaire de la vague de déconstruction» des églises qui sévit en France, dénonce la secrétaire générale de l’OPR Françoise Hamon, ancienne conservatrice des Monuments Historiques.
Quoique vide, les fidèles affluent toujours à Sainte-Rita, à la veille de Pâques. Épaulés par Monseigneur Samuel Poué, lui aussi de rite catholique gallican, qui continue de dire la messe «avec les moyens du bord» et malgré les tensions. Au reste, ils ont promis des «prières dans la rue» si l’accès à l’église leur était interdit. Il y a 8 jours, ils avaient obtenu l’autorisation de la préfecture de police de Paris de célébrer la messe sur la voie publique, devant l’église, au cas où leur ancien curé aurait fermé les portes.

 

(Note de l’auteur du blog : « think tank » : groupe ou cellule de réflexion)

Source http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015//3 /01016-20150331ARTFIG00014-

Publié dans:Non classé |on 3 avril, 2015 |Pas de commentaires »

Bonjour à toutes et à tous

Nous vous souhaitons la bienvenue sur ce blog, dédié à l’église Saint Rita (Paris 15e).

Comme vous le savez, c’est une période très difficile, mais nous sommes forts et nous continuons le combat.

Publié dans:Non classé |on 3 avril, 2015 |1 Commentaire »

Christsauveur |
Extraits de bible |
Theologiechretienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RETOUR AFFECTIF EN 3 JOURS
| Islammaraisondevivre
| Catéchuménat diocèse de Str...